Présentation de l'ouvrage

Cahier 4-5

Les Cahiers de la Sainte Baume

Marie Madeleine à la Sainte Baume

CAHIER 4 - 5

 

Duplication : 33 pages
Prix : 10,00 €

Visitez la page des Extraits de ce Cahier !

Introduction

Nous prenons le risque dans ce cahier «d'esquisser» une histoire de la Sainte-Baume et de Saint-Maximin, lieux de Marie Madeleine, depuis les origines chrétiennes de la Provence jusqu'en 1279, année de la redécouverte du sarcophage et des reliques de la sainte.
C'est un risque effectivement car, actuellement, il est de bon ton d'affirmer, dans certains milieux ecclésiastiques et intellectuels que la tradition provençale de Marie Madeleine n'est qu'une pure légende sortie de «l'imagination médiévale». Et pourtant des historiens, qualifiés et éminents, ont démontré, à l'aide de documents et de monuments, que l'on pouvait trouver les traces de cette tradition, bien vivante à travers les âges, depuis l'époque de Jean Cassien au Vème siècle. Et si nous acceptons l'authentification du sarcophage et des reliques de Marie Madeleine à Saint-Maximin, nous pouvons remonter au IVème siècle.
L'histoire, aujourd'hui, revendique un statut de «science» avec ses méthodes et ses techniques. Sa rigueur est telle que les éléments, pourtant nombreux, qui soutiennent cette tradition provençale, ne peuvent être pris en considération par elle pour manque d'authenticité précise. Mais alors, pour ces époques très lointaines et avares en documents, peu d'événements, de situations et même de personnages, seront reconnus comme «historiques». N'en ont-ils pas existé pour autant ? Les événements et les personnages du passé existent en eux-mêmes sans le concours de l'histoire. Celle-ci n'est pas génératrice d'être ou d'existence. A côté de l'histoire, figée dans les documents et les monuments, il y a heureusement la tradition qui nous transmet aussi, oralement, le passé réel et vécu. On peut retrouver ses traces, car elle a aussi ses documents et ses monuments mais ils ne sont pas assez nombreux et fiables pour qu'elle soit reconnue comme «Histoire».
Concernant Marie Madeleine à la Sainte Baume, à Saint-Maximin et en Provence, nous sommes dans le domaine de la tradition et nous devons y rester. Ne perdons pas notre temps en de vaines querelles pour «prouver» sa véracité ou sa fausseté. Acceptons-la telle qu'elle est : une tradition, raisonnable et respectable.
Le but de cette étude est de livrer à la connaissance du public un certain nombre de documents et monuments qui sont autant d'appuis pour accueillir favorablement et raisonnablement cet héritage. J'ai essayé de les présenter dans un certain ordre chronologique afin de «percevoir» la permanence et la continuité de cette tradition provençale, depuis ses origines jusqu'au XIIIème siècle.
Dans mon travail d'étude et d'approfondissement de la tradition provençale, je me trouve comme devant un immense puzzle pour lequel il me manquerait de nombreuses pièces avant de le reconstituer dans son intégralité et d'en découvrir l'unique vérité. Est-ce à dire que toute reconstitution est impossible ou que toutes les pièces que j'ai à ma disposition sont fausses ou douteuses ? Certainement pas. On arrive à retrouver une relation entre ces différentes «pièces» éparses et il est alors possible «d'esquisser» une histoire suivie de la tradition et du pèlerinage à Saint-Maximin et à la Sainte-Baume.
Tel a été le travail que je livre maintenant à l'intérêt et à la bienveillance du lecteur.

Fr. Philippe DEVOUCOUX du Buysson, o.p.

Sommaire

  1. La Sainte-Baume au temps des Déesses-Mères.
  2. L'Evangélisation primitive de la Provence.
  3. Jean Cassien et la Sainte-Baume au Vème siècle.
    1. Jean Cassien à Marseille
    2. Les sarcophages de Saint-Maximin
    3. Jean Cassien et Marie-Madeleine à la Sainte-Baume
    4. Mais qui était donc Marie l'Egyptienne ?
    5. Marie-Madeleine confondue avec Marie l'Egyptienne
  4. Les deux traditions de Marie-Madeleine en Provence : vie apostolique ou vie érémitique ?
    1. La lettre de saint Didier à Aspasie (VIIème siècle)
    2. La Légende de Marie-Madeleine ermite à la Sainte-Baume
    3. La "Vie primitive" et "apostolique" de Marie-Madeleine en Provence (Ve ou VIe siècle)
  5. La renommée et la Transmission de la tradition provençale.
    1. Le martyrologe du roi Alfred (IXe siècle)
    2. "La Vie de Marie-Madeleine et de Marthe, sa soeur" attribuée à Raban-Maur au IXe siècle
  6. Deux témoins Provençaux : Le Parchemin de 710 et le Journalier de la Grotte au IXe siècle.
  7. Marie-Madeleine à Vézelay au XIe siècle.
    1. La tradition de Marie-Madeleine à Vézelay repose sur la tradition de Provence
    2. Histoire brève de Vézelay à l'époque où la Provence était unie à la Bourgogne.
    3. L'ostension des reliques en 1265
    4. Que faut-il penser de la tradition de Marie-Madeleine à Vézelay, et de sa prétention à en posséder les reliques ?
  8. Le réveil et l'essor religieux de la Provence au début du XIe siècle.
    1. Le Réveil et l'essor de l'Abbaye Saint-Victor
    2. Le renouveau d'Aix-en-Provence : la lettre encyclique de l'archevêque Rostan de Fos.
    3. Sur le diocèse d'Aix et en dépendance de Saint-Victor : l'Abbaye de Saint-Maximin
    4. Et qu'en est-il à la Sainte-Baume ?
  9. Le pèlerinage à la Sainte-Baume.
    1. Le pèlerinage d'un gentilhomme italien en 1117
    2. Deux pélerins de Vézelay à la Sainte-Baume : Fra Salimbene (1248) et saint Louis (1254).
  web compteur